Retour sur le dernier billet

Voici des trucs qui peuvent rayer l’espèce humaine de l’univers avant la fin de la journée…. et sans l’intervention humaine.

http://www.cracked.com/article_16817_5-cosmic-events-that-could-kill-you-before-lunch.html

Alek

Publicités

Sur les changements climatiques

J’ai écris la semaine dernière à propos de Nathalie Elgrably et ses questions sur les changements climatiques. J’ai reçu beaucoup de commentaire (surtout sur la qualité de mon français) et j’aimerais bien vous faire partager ma vision sur la position de l’homme sur l’environnement.

Le texte vient d’un travail que j’ai fait cet automne dans le cadre du cours sur les changements climatiques à l’Université Laval. La question était : selon vous, quelle est la place de l’être humain dans la nature.

L’une des questions les plus fondamentales de l’espèce humaine est aussi l’une des plus pertinentes dans le dossier des changements climatiques. Quelle est la place de l’être humain dans la nature? Une question qui a été poussée par les plus grands philosophes et toutes les religions sans jamais trouver de véritable réponse. Même si la tâche semble colossale, je vais essayer d’exprimer ma position en expliquant les trois sources de mon raisonnement.

Hubert Reeves disait que nous ne sommes que des poussières d’étoile. À la limite, cette expression est hautaine pour nous car même notre planète ne pourrais avoir ce titre enviable tant l’univers est puissant et vaste. Par vaste, on parle d’une entité quasi infinie et en expansion et par puissant, que seulement notre soleil, cette source de vie, va finir par rôtir la terre d’ici quelques milliards d’années.

D’un autre coté, notre héritage judéo-chrétien basé sur le monothéisme et la Bible fait de nous la créature élue par un dieu tout puissant créateur du ciel et de la terre. Cette vision, combinée avec certains passages de la Genèse qui stipulent que Dieu a créé les animaux et la nature pour que nous puissions les exploiter dans le but de prospérer, est très mercantile et donne peu de considérations sur les sujets exploités, car Dieu a dit qu’ils les avaient créés pour qu’ils servent nos fins et qui veut s’opposer à sa volonté?

En dernier lieu, il y a tout le mouvement Gaïa qui émane des peuplades en lien direct avec la nature et de personnes qui croient que par ses interactions très complexes, la terre serait un être vivant. Un mouvement qui peut déraper facilement vers l’eugénisme mais qui est fort d’instruction sur la manière dont on détruit notre seule et unique planète.

Mon opinion est que malgré que nous soyons moins que des acariens à l’échelle astronomique, notre intelligence et notre situation unique nous pousse à utiliser notre environnement pour compléter une certaine destinée manifeste. Cependant, même si nous ne sommes pas le pire danger pour notre planète, nous sommes en ce moment ceux qui en abusent le plus et que, simplement pour une question de qualité de vie, on devrais faire un effort pour garder l’ensemble qui nous soutient propre et vivable.

Alek

Limbaugh, Beck, Elgrably, Dupont et les vrai questions vu par South-Park

En écrivant mon texte bourré de fautes sur Nathalie Elgrably hier, je me suis certes ennuyé d’Antidote, mais aussi rappelé cet excellent épisode de South-Park.

En effet, à force d’écouter la droite parler, je me rend compte qu’elle pose beaucoup de questions. Que ce soit les bonzes américains ou même les animateurs surréalistes de CHOI radio X, tous ont cette prétention de poser les VRAIS quetions.

Bon visionnement

Alek

Sur l’état de ma langue

Certaines personnes ont récement fait état de la qualité pitoyable de mon français. Je vous en remercie et je travaille très fort sur cette carance.

Tant que ces critiques restent constructives, je n’ai aucun problème à m’assumer et m’améliorer.

Merci

Alek

P.S. Parfois WordPress est excécrablement lent et saute un caractère sur trois quand j’écris. S’il en manque, c’est que je l’ai oublié dans une mer d’autres caractères manquant.

AHHHHH! Nathalie!

Voici ce que j’ai écris à Nathalie Elgrably en réponse à son article dans le Journal de Montéal/Québec parru l 17 septembre 2009. Jai envoyé cette lettre le 20 novembre, toujours sans réponse 😦
Je viens de lire votre texte sur l’écolocratie paru le 17 septembre dans le Journal de Montréal et sans vouloir vous offenser, vous devriez en rester à l’économie ou ouvrir n’importe ouvrage de base sur les changements climatique. En effet, votre méconnaissance sur les facteurs qui peuvent causer les changements climantiques est tout aussi pathétiqe que le fait que vous étalez votre ignorance dans le quotidien le plus lu en province.
 
Cependant, pour votre éducation je vais essayer de vous répondre
 

1) Si l’être humain est responsable du réchauffement climatique, comment expliquer que la planète Mars se réchauffe alors qu’elle est inhabitée?

L’être humain n’est pas le plus grand vecteur de changements mais sa participation accélère le processus

2) Si l’activité solaire est responsable de l’augmentation de la température sur Mars, pourquoi ne serait-elle pas également la cause des phénomènes observés sur Terre?

Car le forcage astronomique n’est pas le même sur Mars que sur Terre, la compositin du sol et de l’atmosphere n’est pas identique. Votre question est comme demander pourquoi une Hyunday Accent ne va pas aussi vite qu’une Ferrari, pourtant les deux marchent à l’essence.

3) Comment expliquer les cycles de réchauffement et de refroidissement enregistrés bien avant l’avènement du moteur à combustion?

Il y a les cycle de milankovich, les cycles solaires, l’effet d’albedo et la dérive des continents qui sont un facteur essentiel aux périodes géologiques. (si vous me réécrivez, je vais tous vous les expliquer)

4) Comment expliquer que le niveau de CO2 était 8 fois plus élevé à l’époque des dinosaures qu’il ne l’est aujourd’hui?

Premièrement il y avait moins de glace ou de régions glacées donc moins de captage de carbonne dans ces zones, Les océans étaient plus chaud et absorbaient moins de CO2 par dissolutions et la végétation éaient plus intense et marrécageuse ce qui libère beaucoup de CH4 par la décomposition (vous devriez dire aussi qu’a cette époue, le niveau des océans était de 60m suppérieur)

5) Pourquoi les données des Nations-Unies ne révèlent-elles aucun réchauffement depuis 1995?

J’aimerais voir ces données… Le GIECC et la CCNUCC ne disent pas ca

6) Que penser des scientifiques qui sont nombreux à annoncer un refroidissement de la planète?

Dans 5000 a 10 000 ans lors de la prochaine ère glaciaire.

7) Pourquoi persister à dire que le débat est clos alors que des centaines de scientifiques contestent la thèse du réchauffement?
 
Car ces scientifiques sont trop souvent partial. Aussi, trouvez un scientifique indépendant, avec une étude indépendant pour me prouver que ca existe… on essera d’en trouvrer 99 autres apres pour atteindre la premiere centaine, on répètera ensuite.
 
Alek

Hell Yeah!!

Grâce au blog de Patrick Lagacé sur Cyberpresse, je viens d’apprendre qu’après le syndrome de la pépine, cerains de nos concitoyens sont atteind du syndrome de la traverse

A quand la vaccination massive??

Alek

Lecavalier à Montréal!

Tiens, la machine a rumeur est repartie. Donc, les frères Molsons sont sur le point de faire le Grand Coup du centenaire et rapatrier l’enfant prodigue de l’ïle Bizzare pour LE match du 4 écembre. Les Big Bad Bruins doivent le faire dans leur short en s’imaginant Gionta, Lecavalier et Camalleri le soir magique du centenaire.

Un autre plan des frères Molsons est aussi d’engager les Ghostbusters pour aller chercher de nouveaux fantômes et ainsi peupler la Centre Bell. En effet, les vétérans fantômes commencent à tirer de la patte.

Toujours dans les rumeurs folles, Bob Gainey serait un reptoïde mendaté pour aservir les foules du fait français en Amérique du Nord.

Finalement, pour Lecavalier, je vais le crére quand je vais le voére.

Alek

PS. Tic-Tac, tempus fugit et il ne reste pas long avant qu’il ne soit trop tard pour voir Vinny en uniforme demain